Présentation
Activités
Contact
Téléchargements
accueil


SARL Etienne LAZARO
Z.A. Bedun
03170 Bizeneuille
04 70 05 38 53
 

Plan d'accès
 

RT 2012

    La réglementation thermique 2012 est avant tout une réglementation d´objectifs et comporte :

- 3 exigences de résultats : besoin bioclimatique, conso. d´énergie primaire, confort d’été.
- Quelques exigences de moyens, limitées au strict nécessaire.

Les exigences de résultats imposées par la RT2012 sont de trois types :

  • L’efficacité énergétique du bâti :

    L´exigence d´efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient «Bbiomax» (besoins bioclimatiques du bâti). C’est un indicateur qui rend compte de la qualité de la conception et de l’isolation du bâtiment, indépendamment du système de chauffage. Il valorise la démarche de conception bioclimatique (accès à l’éclairage naturel, surfaces vitrées orientées au sud) et l’isolation performante. Il s’agit là d’une innovation conceptuelle majeure, sans équivalent en Europe.

  • La consommation énergétique du bâtiment :

    L´exigence de consommation conventionnelle maximale d´énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax », portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d´éclairage, de production d´eau chaude sanitaire et d´auxiliaires (pompes et ventilateurs).

    La valeur du Cepmax s´élève à 50 kWh/(m².an) d´énergie primaire, modulé selon la localisation géographique, l´altitude, le type d´usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2 (voir carte ci-dessous).

Zones Climatiques RT 2005 (Cmax en logement) RT 2012
Chauffage par     combustibles fossiles Chauffage électrique (dont pompes à chaleur) Valeur moyenne
H1 130 250 60
H2 110 190 50
H3 80 130 40
  • Confort en été :

    A l´instar de la RT 2005, la RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d´assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d´une séquence de 5 jours très chauds d´été n´excède pas un seuil.

En complément de ces trois exigences de résultats, quelques exigences de moyens :

    Pour garantir la qualité de mise en œuvre, il sera nécessaire de traiter correctement les ponts thermiques, de réaliser un test d’étanchéité à l’air à la porte soufflante (Blower door). Pour le confort d’habitation, on veillera à la mise en place d’une surface minimum de baies vitrée égale à 17% de la surface habitable. Enfin, les mesures ou estimations des besoins en énergies seront calculés usage par usage. Il sera obligatoire de recourir aux énergies renouvelables, ou à des systèmes très performants (ECS thermodynamique, micro génération) en logement individuel.

    Enfin, contrairement à la RT 2005, la finalité de la RT 2012 est aussi d’informer pour faire évoluer les mentalités et faire adhérer les occupants à une réelle démarche d’économie d’énergie.

    Une étude a été réalisé à l’occasion du grenelle de l’environnement sur une maison individuelle de 110 m² de SHAB pour un coût de 125 000 €, voici sa conclusion :

« Concrètement, la RT 2012 c’est… 

- Un surcoût de construction maîtrisé : +5 à 7% en 2013
- Un bouquet de solutions techniques disponibles (PAC, gaz/solaire, bois, convecteurs…) à coûts très proches 
- Un investissement rentable : des mensualités d’emprunt largement couvertes par les économies d’énergie, et à l’issue un gain de pouvoir d’achat très important
- Une économie sur 20 ans de 15 000 € (maison individuelle) »

 



Constructions en bois à Bizeneuille (03) Allier : SARL Étienne Lazaro
imprimez cette page Imprimer le plan